Qui suis-je ?

Mon parcours vers la kinésiologie…

Accueil, écoute et accompagnement

Dès 1990 j’ai travaillé dans le secteur associatif.  

Tout d’abord auprès d’enfants de 4 à 15 ans, notamment dans le domaine de l’entraide scolaire et d’ateliers parents-enfants en relation avec les enseignants des écoles maternelles et élémentaires.

Ensuite dans le domaine de la mobilité européenne. Faire partir en stage à l’étranger de jeunes professionnels français diplômés ou accueillir dans notre région leurs homologues venus de différents pays européens était mon quotidien.

A chaque fois, la relation d’aide, l’écoute et l’accompagnement d’enfants, de jeunes, de parents issus d’horizons très variés était au centre de mon travail.

 

Découverte de la kinésiologie

Entre temps je suis devenue mère, j’ai découvert avec l’une de mes filles la kinésiologie éducative en 2008. Cette méthode m’avait tout de suite interpellée et séduite par ses résultats sur elle : la joie de dépasser ses difficultés, l’acquisition plus rapide des connaissances, l’apprentissage de la gestion de ses émotions et l’ancrage, solide, de tous ces changements…

Je prenais conscience, avec soulagement et bonheur, de cette faculté d’évolution donné à tout être à tout moment de la vie

Tout est mouvement : nouvelles perspectives

Cette expérience est venue renforcer une fibre qui me rapprochait inévitablement de la kinésiologie. L’envie de vivre différemment la relation d’aide et de rassembler mes centres d’intérêts  (relations humaines, pédagogie, apprentissages, médecines douces) a  fait le reste !

Je me suis alors engagée dans la formation de praticien professionnel en kinésiologie. J’ai suivi le cursus de trois ans proposé à Grenoble à l’IFKA / Institut Français de Kinésiologie Appliquée, d’où je suis diplômée.  

Pendant toute la formation, travail sur soi et apprentissages se sont côtoyés.

J’ai beaucoup apprécié cette approche douce très efficace et respectueuse de la personne, qui permet d’avancer à son rythme de manière constructive et positive. La kinésiologie invite, en effet, à responsabiliser chaque personne en l’invitant à prendre soin d’elle-même, en libérant ses émotions, en « écoutant » son corps, ses besoins, et en trouvant ses propres ressources intérieures afin de modifier ses comportements et trouver équilibre, confiance et bien-être.

Convaincue par cette approche, je suis aujourd’hui installée à Moirans afin d’accompagner de manière bienveillante et neutre chaque personne.